Avez-vous déjà entendu ce terme? L’usure… Comme une roche sur la grève qui s’use à force de se faire caresser par l’eau. Des caresses douces, mais souvent sauvages, imprévisibles et rugueuses. Imaginez maintenant cette usure sur votre compassion. Une usure sur votre capacité à prendre soins, à écouter, à cajoler.

Selon un document de séminaire produit par Johanne Lessard, chargée d’enseignement à l’Université Laval, l’usure de compassion correspond à ce qui est vécu quand aider les autres entraîne des compromis dans notre bien-être. Cette fatigue serait tributaire des conditions de travail, du type de travail et de la personnalité de travailleur.
Après avoir compris cette définition, je ne vous apprends sûrement pas que les infirmières (ers) sont les premières personnes à risque lorsque l’on parle de métier. Suivis de près par les travailleurs sociaux, les gens travaillant en soins néonatal, en soins palliatifs, soins palliatifs pédiatriques, soins de santé mentale, policiers, ambulanciers, etc.

Je ne sais pas si les gens peuvent être atteints de ce ‘’mal’’ à 100%. Une chose est certaine dans mon cœur en tout cas, on peut très bien en être atteint en partie. Parce que nous, les professionnels de la santé, on est HUMAINS aussi.

Parenthèse. Je me suis fait reprocher cette semaine d’avoir écrit quelque chose de moralisateur sur internet face à une situation X. La personne a même ajouté ‘’j’espère que vous ne parlez pas comme ça à vos patients’’. Peut-on faire une petite mise au point? Je suis infirmière certes, mais je ne crois pas que ma profession décrive qui je suis. Je suis moi, Cynthia, femme de 30 ans aimant les chats, mariée, pas encore d’enfant ET je suis infirmière de métier. Je ne suis pas QU’UNE infirmière. J’ai aussi des pensées, des opinions et le droit de les exprimer. Donc, puisque le commentaire que j’avais écrit a été écrit dans le respect et que je n’ai insulté rien ni personne, je me suis dit que j’avais tout autant le droit de passer mon message que n’importe quelle agente administrative, éboueur, inhalothérapeute ou commis d’épicerie. Fin de la parenthèse.

Puisque l’on est HUMAIN. Oui, nous faisons nos métiers dans le bonheur d’aider les autres, c’est pour cela que nous avons choisi cette voie dans la vie. L’usure de compassion à temps partiel nous amène parfois à nous questionner sur certaines situations, personnes ou encore actions. Je me demande souvent moi, comment différencier la personne qui a un certain vécu avec certains problèmes, qui ne sont pas mon vécu ni mes problèmes, comment la différencier de quelqu’un qui se joue de nous? Comment voir si elle ne nous mène pas en bourrique? Je crois personnellement que c’est la raison du pourquoi on dit de certains médecins, certaines infirmières ou encore certains policiers qu’ils ont ‘’l’air bête’’ ou encore qu’ils ne sont pas dans le bon domaine…
Je crois que c’est grâce aux autres humains s’ils en sont rendus à ce point. Il se sont fait sucer tout leur jus de cerveau et tout leur jus de cœur. Quand on n’a plus de jus de cœur pour soi-même, comment on peut en donner aux autres?

Alors pensez-y la prochaine fois que vous aurez affaire à quelqu’un susceptible de vivre cette usure de compassion. Dites-vous bien que la personne devant vous VEUT vous aider. Aidez-là à vous aider. Soyez-vous aussi une personne qui sera compatissante.

Publicités

Une réponse sur « L’usure de compassion »

  1. Wow ! Je ne travaille pas dans le domaine de la santé mais tu illustres très bien le sentiment d’érosion que vous vivez dans votre quotidien. Bon courage, je suis persuadé que beaucoup de gens ressentent encore la compassion 😊

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s