Aujourd’hui j’écris sur quelque chose qui me trouble, qui me peine et qui m’effraie. Je veux le sortir par écrit pour briser les tabous. Crier la vérité. Encourager à dénoncer.

Hier soir j’ai écouté un film. Dans le scénario, un jeune homme prétend être amoureux de son amie depuis la plus tendre enfance. Prit d’un élan de colère et de jalousie, il viole la femme qu’il ‘’aime’’, la frappe ensuite à la tête puis, elle meurt. Seule, dans les bois, dans la boue, trahie et violée. Des larmes ont coulées sur mes joues durant environ 30 minutes sans que je puisse m’arrêter. Ce n’est qu’un film me direz-vous, mais avec l’un des actes les plus immonde que l’Homme (et je ne parle pas de genre ici) puisse recréer et il le fait souvent. Trop souvent.

Quelques statistiques maintenant. Saviez-vous que :

· 3 585 agressions sexuelles ont été commises, ce qui représente 67,1 % des infractions sexuelles;

· 84 % des victimes d’infractions sexuelles sont des filles et des femmes

· 66 % des victimes d’infractions sexuelles sont âgées de moins de 18 ans : de ce groupe, 80 % sont de jeunes filles et 20 % de jeunes garçons;

· la fréquence des infractions sexuelles est plus élevée chez les jeunes filles âgées de 12 à 14 ans;

· 96 % des auteurs présumés d’infractions sexuelles sont de sexe masculin : parmi ceux-ci, 75 % sont des hommes et 25 % des garçons

· la majorité des victimes connaissent l’auteur présumé, soit 84,2 % des jeunes victimes et 78,8 % des victimes adultes.

Oui, ça choque. Ce sont des données recueillies en 2016. Oui, comme dans mon film, les victimes connaissent la plupart du temps leur agresseur. Même si ces chiffres sont absolument dégueulasses, il y a encore des gens pour dédramatiser les agressions sexuelles. Combien de fois entend-on des gens

dirent : ‘’Elle a couru après, as-tu vu comment qu’elle s’habille?’’ ou encore ‘’Elle avait juste à pas faire son agace’’? Wow… toute qu’une excuse pour expliquer ces horreurs.

Si on regardait ailleurs maintenant? Aucun pays n’est épargné par la traite des humains. L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) rapporte que la traite à des fins de prostitution en Asie du Sud-Est a fait trois fois plus de victimes dans les années 90 que la traite d’esclaves africains dans l’histoire de la traite des personnes noires. Toujours selon l’ONUDC, dans le monde, 92% des victimes de la traite le sont à des fins de prostitution et 48% sont des enfants. Au Canada, les prostituées affichent un taux de mortalité 40 fois plus élevé qu’ailleurs sur la planète. Et l’âge d’entrée dans la prostitution pour les Canadiennes se situent entre 14 et 15 ans.

Les humains ont oublié ce qu’est le sacré. Ils ont oubliés que le corps est un temple et que chacun devrait pouvoir en disposer comme il le désire. Que ce soit par l’attitude, les vêtements, le travail ou encore l’esthétisme choisi, on a tous une liberté de choix et d’agir. Trop souvent les humains ne sont que des animaux guidés par leur instinct sauvage et n’utilisent pas leur capacité de réflexion. Ils l’ont oublié. Ou bien ne l’ont jamais su.

Malheureusement, selon l’Enquête sociale générale sur la victimisation de 2014, seulement 5% des victimes dénoncent. Il faut que ça change.

Alors toi qui a lu cet article catharsis, si tu es une victime ou que tu as le malheur d’en devenir une, ne reste pas seule dans l’ombre avec ta douleur. Dénonce et va te chercher de l’aide. La personne qui doit avoir honte est celle qui a commis le geste. Pas toi.

Publicités

Une réponse sur « Le sacré, violé. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s